En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.

Principes Éthiques de la Gestalt thérapie, avec Gisèle Robard à Sartrouville

Les êtres humains naissent et demeurent libres et égaux en dignité et en droit. Fondamentalement libre, l’être humain est responsable de ses choix.

Il a droit au respect de sa dignité et de son autonomie dans le contexte de ses relations interpersonnelles et de ses choix de vie.

Aucun être humain ne peut faire l’objet d’une quelconque discrimination du fait de sa singularité ou de ses différences, quelles qu’elles soient.
 

Quelques notions de la Gestalt thérapie

  • L’ici et maintenant 
  • La théorie du self
  • La frontière contact
  • Le cycle de chaque expérience
  • La relation à soi et à l’autre
  • La théorie du champ
  • Les ajustements créateurs
  • La prise de conscience
  • La page blanche
  • La responsabilité

Code de déontologie

Le cadre :

  • Le cadre est la frontière de la gestalt et le reste du monde qui permet des expériences et d'optimiser le travail.


Le Respect :

  • Le respect du cadre et de soi-même, respect de la différence de l'autre.
  • Selon son environnement. La rencontre entre soi et l’autre.
  • Respect de la pathologie.
  • Respect du rôle.


La confidentialité :

  • La confidentialité du sens, de ce dont parle l’autre.
 

L’acceptation du feed-back :

  • Accepter les opinions différentes. On a besoin du miroir des autres pour se définir.
 

Pas de passage à l’acte :

  • En colère, on n’est pas entendu. Possibilité de frustration.
 

Responsabilité dans la Gestalt :

  • On ne dit pas « c’est la faute des autres », chacun est responsable.

Bienveillance :

  • La bienveillance, c’est regarder l’autre avec confiance et encouragement.
  • La bienveillance est l’énergie du cœur.
 

Engagement :

  • L’engagement, c’est se donner tout entier et s’intéresser.


Disposition à l’apprentissage :

  • On ne doit pas se dire que l'on sait tout, il faut avoir l’esprit ouvert.
  • Tolérance à la frustration des autres et de soi-même.
 

Liberté de penser :

  • Être libre dans ses pensées.
 

Dévoilement émotionnel :

  • Être authentique, qu’est-ce que l’on sent, qu’est-ce que l’on pense ?
 

Soutien :

  • Savoir qu’on peut soutenir l’autre dans ses démarches.
 

Conscience de ses limites :

  • Connaître nos capacités et nos limites.
 

Non jugement :

  • Ne jamais porter de jugement.